L’égalité professionnelle ne doit plus être une cerise sur le gâteau selon Marlène Schiappa

égalité professionnelle

Le 27 juillet, MpI Conseil a participé à la remise par le Haut Conseil à l’Egalité à la Ministre de l’Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, de son Avis sur l’organisation administrative et institutionnelle des Droits des femmes. L’objectif? ne plus avoir de tolérance face aux inégalités et engager une réelle transition égalitaire pour en finir avec les angles morts de l’égalité.

Si la Présidente du HCE a rappelé qu’il n’y a pas de pente naturelle vers l’égalité, elle a appelé de ses voeux à ce que l’égalité entre les femmes et les hommes deviennent un réflexe des décideurs publics, sans passer après les “vrais” problèmes. Marlène Schiappa souhaite faire de son sujet une “boussole”, un préalable afin que l’égalité entre les femme et les hommes deviennent le 1er critère de décision politique de l’action publique.

Il serait donc paradoxal que cette “grande cause nationale du quinquennat” telle que l’a rappelé à plusieurs reprises la Ministre, ne reste qu’une “cerise sur le gâteau”.

Ses engagements : tenir (enfin régulièrement) les comités interministériels sur l’égalité entre les femmes et les hommes, faire remonter la parole des femmes à travers un Tour de France de l’égalité, évaluer l’opportunité de modifier la constitution en intégrant les droits des femmes, créer un dispositif pour prélever les amendes des entreprises qui ne seraient pas en règle avec la loi.

Son souhait? avoir des objectifs chiffrés sur le sujet pour être évalué annuellement. Elle a de quoi choisir parmi les 42 recommandations du HCE.