Pour vous ressourcer, vous aérer, respirer, vous trouverez sur cette page nos sources d’inspiration :
livres, liens, émission, appli, citations, humour… dans nos champs d’expertise ou nos centres d’intérêts professionnels.
A vous de nous envoyer les vôtres pour un échange enrichissant ?

Hannah ARENDT – L’importance politique de l’amitié

« Nous avons coutume aujourd’hui de ne voir dans l’amitié qu’un phénomène de l’intimité, où les amis s’ouvrent leur âme sans tenir compte du monde et de ses exigences. Rousseau, et non Lessing, est le meilleur représentant de cette conception conforme à l’aliénation de l’individu moderne qui ne peut se révéler vraiment qu’à l’écart de toute vie publique, dans l’intimité et le face à face. Ainsi nous est-il difficile de comprendre l’importance politique de l’amitié. Lorsque, par exemple, nous lisons chez Aristote que la philia, l’amitié entre citoyens, est l’une des conditions fondamentales du bien-être commun, nous avons tendance à croire qu’il parle seulement de l’absence de factions et de guerre civile au sein de la cité. Mais pour les Grecs, l’essence de l’amitié consistait dans le discours. Ils soutenaient que seul un “parler-ensemble” constant unissait les citoyens en une polir. Avec le dialogue se manifeste l’importance politique de l’amitié, et de son humanité propre. Le dialogue (à la différence des conversations intimes où les âmes individuelles parlent d’elles-mêmes), si imprégné qu’il puisse être du plaisir pris à la présence de l’ami, se soucie du monde commun, qui reste “inhumain” en un sens très littéral, tant que des hommes n’en débattent pas constamment. Car le monde n’est pas humain pour avoir été fait par des hommes, et il ne devient pas humain parce que la voix humaine y résonne, mais seulement lorsqu’il est devenu objet de dialogue. Quelque intensément que les choses du monde nous affectent, quelque profondément qu’elles puissent nous émouvoir et nous stimuler, elles ne deviennent humaines pour nous qu’au moment où nous pouvons en débattre avec nos semblables. Tout ce qui ne peut devenir objet de dialogue peut bien être sublime, horrible ou mystérieux, voire trouver voix humaine à travers laquelle résonner dans le monde, mais ce n’est pas vraiment humain. Nous humanisons ce qui se passe dans le monde et en nous en en parlant, et, dans ce parler, nous apprenons à être humains.
Cette humanité qui se réalise dans les conversations de l’amitié, les Grecs l’appelaient philanthropia, “amour de l’homme”, parce qu’elle se manifeste en une disposition à partager le monde avec d’autres hommes. »

Hannah ARENDT, Vies politiques, Gallimard, Paris, 1974, pp. 34-35

diversité

Poème à mon frère blanc

Cher frère blanc,
Quand je suis né, j’étais noir,
Quand j’ai grandi, j’étais noir,
Quand je suis au soleil, je suis noir,
Quand je suis malade, je suis noir,
Quand je mourrai, je serai noir.

Tandis que toi, homme blanc,
Quand tu es né, tu étais rose,
Quand tu as grandi, tu étais blanc,
Quand tu vas au soleil, tu es rouge,
Quand tu as froid, tu es bleu,
Quand tu as peur, tu es vert,
Quand tu es malade, tu es jaune,
Quand tu mourras, tu seras gris.

Alors, de nous deux,
Qui est l’homme de couleur ?

Léopold Sédar SENGHOR

diversité

La Diversité

Il n’est qu’une erreur et qu’un crime: vouloir enfermer la diversité du monde dans des doctrines et des systèmes. C’est une erreur que de détourner d’autres hommes de leur libre jugement, de leur volonté propre.

Montaigne (1982) de Stefan Zweig

 

bien être au travail

le sens de la vie de Jean-Claude Carrière

Si vous avez une petite heure devant vous, plongez dans la sagesse de Jean-Claude Carrière. Ce conteur, érudit et partageur,  philosophe et humaniste fait un bien fou.

Dans son dernier livre La vallée du Néant, il nous raconte l’histoire de ces oiseaux qui traversent 7 vallées pour trouver leur roi. Il nous aide à répondre aux questions existentielles : Comment nous protéger du désespoir et de la vanité de toutes nos vies, si nous n’en devons rien garder ?
Comment, peut-être, en tirer une force, et même une joie ? Pourquoi rire ? Pourquoi pleurer ? Et pourquoi rêver d’immortalité ?

Pour ceux qui préfère écouter sa voix chaude de conteur, l’émission Grand Bien Vous Fasse sur France Inter du 30 novembre 2018 est un régal.

https://www.franceinter.fr/emissions/grand-bien-vous-fasse/grand-bien-vous-fasse-30-novembre-2018

bien être au travail

La force du collectif

Une vidéo terriblement touchante sur l’encouragement et la force que peut donner le soutien des autres.

A montrer aux enfants de 5 à 90 ans 🙂

Voir le lien →

coaching

Sourire

Le sourire est la seule trace de notre passage sur terre

Christian Bobin

Noireclaire

coaching

Petite histoire pour mieux lâcher prise

« C’est comme si vous faisiez une partie de tir à la corde avec un monstre. Il est énorme et doté d’une force peu commune. De part et d’autre, il y a entre vous deux un ravin sans fond.

Vous pensez que si vous perdez, vous allez tomber dans le ravin et disparaître.

Alors vous tirez, vous tirez de plus en plus fort, mais plus vous tirez, plus il tire lui aussi.

Il vous semble que vous vous rapprochez de plus en plus dangereusement du bord du précipice.

La chose la plus difficile à réaliser, c’est que votre tâche n’est pas de gagner au tir à la corde contre lui.

Votre tâche, c’est de lâcher la corde »

Sabine Marin, hypnopraticienne

bien être au travail

Remède à la mélancolie

Comment contrer la mélancolie? Quels sont les remèdes pour lutter contre ce vague à l’âme?

C’est ce que les invités de la journaliste Eva Bester propose chaque semaine. A vous de vous en inspirer dans votre vie, dans votre travail, pour votre bien être ! Et de connaître vos propres remèdes !

A réécouter sans modération

https://www.franceinter.fr/emissions/remede-a-la-melancolie