Fonction RH : mieux vaut être un homme / un homme vaut mieux?

label diversité

Rien de surprenant dans la récente étude de l’APEC du 29 novembre 2017 : la fonction RH ne fait pas exception à la règle de la différence de salaire entre les hommes et les femmes. Les femmes sont bien moins rémunérées que leurs homologues masculins. L’écart entre le salaire médian des hommes et celui des femmes atteint 20 % au niveau des postes de direction, alors que 65% des postes de direction RH sont occupés par des femmes. L’étude tend à démontrer que la féminisation d’une profession ne conduit pas à l’homogénéisation des salaires entre les deux sexes.

“Les écarts de salaires dans la fonction RH sont même plus élevés que dans de nombreuses fonctions où les femmes sont peu représentées”, souligne l’Apec, qui prend pour point de comparaison le cas de la production industrielle, qui emploie 15 % de femmes et où l’on enregistre un écart de salaires médians de 9 % en faveur des hommes.